Château Siran : 160 ans d’une histoire familiale

2019 est une année lumineuse pour Siran, de celle qui met en lumière l’acquisition de la propriété le 14 janvier 1859 par l’ancêtre d’Edouard Miailhe, Léo Barbier.

Celui-ci l’acquit auprès de Jeanne-Adèle, Comtesse de Toulouse-Lautrec, l’arrière-grand-mère du peintre. Depuis lors, six générations de Miailhe se sont succédées à la tête du domaine. Histoire assez rare dans les propriétés viticoles du bordelais pour mériter d’être soulignée.

Cette année riche de projets est aussi riche de promesses : le millésime 2018 de Siran se situe dans la lignée des grands Margaux, fidèle à son terroir et à son appellation. 2018 devrait rivaliser avec les très beaux 2015 et 2016 produits à Margaux.

L’année sera marquée par une mise en pratique d’un travail, initié depuis plusieurs années, sur nos responsabilités en matière d’environnement.

Si la propriété pratique depuis les années 2000 une viticulture raisonnée, nous allons plus loin en utilisant des produits organiques et en réduisant drastiquement l’utilisation de produits phytosanitaires, désormais limités à la seule lutte contre l’oïdium et le mildiou.

Siran bénéficie avec ses 88 hectares d’un écosystème favorisé par un environnement de bois, de prairies, d’étangs et de bassins, d’un verger encadrant un vignoble de 25 hectares dont nous prenons soin d’entretenir la biodiversité.

Nous espérons avoir le plaisir de vous accueillir prochainement pour vous montrer cette propriété en mouvement, vous faire goûter nos vins et vous faire partager le plaisir que nous avons à les élaborer.

Très amicalement,

Edouard Miailhe

 

Château Siran